Actualités

AG Studio engage la programmation muséographique de la Galerie d’Art et d’Histoire de Port-Vendres

Unique place royale inaugurée par Louis XVI en personne, la Place de l’Obélisque constitue un haut lieu d’histoire, lieu symbolique dans une ville maritime marquée par 2.000 ans d’histoire.
Peu à peu délaissé et dégradé par des usages successifs, l’ensemble constitué par la place de l’Obélisque, la Caserne du Fer à Cheval et le Dôme constitue aujourd’hui un lieu en attente de sens. et la ville de Port-Vendres souhaite depuis de nombreuses années réinsuffler une nouvelle dynamique à ce site historique et symbolique en déshérence, en développant un nouveau lieu urbain de référence.
Après la validation du pré-programme rendu fin décembre 2020, et la remise du programme urbain, architectural et fonctionnel de l’opération au printemps 2021, AG Studio engage aujourd’hui la programmation muséo et scénographique de la Galerie d’Art et d’Histoire, élément central du projet de réhabilitation et valorisation du site emblématique de la Caserne du fer à Cheval et de la Place de l’Obélisque de Port-Vendres.

Lancement
6 septembre 2021

Les Sources à Saint-Germain-en-Laye – Résultat du concours d’architecture

L’équipe constituée par LA Architectures et NZI, associés à l’Atelier Volga paysagistes, a été retenue pour la maitrise d’œuvre du programme « Cœur des Sources » à Saint-Germain-en-Laye.
Le projet envisagé par la ville de Saint-Germain-en-Laye dans le quartier du Bel Air revêt une importance stratégique réelle.
Il ne s’agit pas simplement en effet de répondre aux besoins spécifiques que porteront les divers équipements constituant ce projet, mais aussi de contribuer de manière décisive à la recomposition complète d’un site topographiquement puissant, dans un tissu urbain aujourd’hui lâche, sur lequel la ville envisage notamment de réaliser les coutures urbaines faisant défaut.
Le programme urbain, architectural et paysager élaboré et développé par AG Studio a pour but de créer un « nouveau lieu urbain », porteur d’une dynamique sociale et culturelle, de rencontres, de pratiques et d’échanges.

Concours
19 mars 2021

Réhabilitation de l’ancienne Maison de la Culture de Bourges

Un impératif patrimonial, une nouvelle vocation pour l’édifice, un symbole culturel enjoignant de poursuivre, en l’actualisant, le projet Malraux, tels sont les objectifs de la programmation de la réhabilitation de l’ancienne Maison de la Culture de Bourges identifiés par AG Studio sur lesquels notre agence a été désignée pour cette mission.
Il y a près d’un demi-siècle, la première Maison de la Culture inaugurée par André Malraux fut un temps particulièrement fort d’une politique engagée dès le Front Populaire, que le bâtiment conçu alors par Marcel Pinon, inachevé à la déclaration de guerre, inscrivit pour longtemps tant dans le paysage urbain à proximité immédiate du centre-ville que dans la mémoire collective.
Marqueur de l’identité culturelle de Bourges, atteignant le double objectif, souvent tant recherché, d’être autant le lieu central de la vie sociale, culturelle, associative ouvert à tous les habitants que celui d’évènements majeurs de la vie culturelle française au rayonnement international, il attend désormais un « reset » parachevant, certes, la panoplie d’équipements réalisés par la ville dans la période récente mais aussi, au-delà, accomplissant le projet Malraux dans ses objectifs démocratiques en actualisant la réponse à apporter sur son lieu fondateur.
Inscrit dans la politique de requalification du centre-ville de Bourges, dans une relation symbolique avec la nouvelle Maison de la Culture (programmée par AG Studio et qui sera inaugurée cet automne) le projet envisagé ici, outre sa réappropriation par les habitants et l’accueil de services publics et espaces hybrides, contribuera assurément au développement social, culturel, économique et touristique de la ville.

Lancement
3 septembre 2021

Réalisation d’un bi-pôle tertiaire et d’accueil Petite enfance

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont retenu AG Studio pour la réalisation d’un ensemble re-groupant un pôle d’accueil Petite enfance, comprenant deux crèches, et un pôle tertiaire dans un de ses bâtiments historiques et emblématiques proche de la Porte de l’Hôpital, dans le secteur où AG Studio a réalisé la programmation du Cardo (regroupant Sciences Po Strasbourg et un pôle de compétence en propriété intellectuelle).
Les deux pôles du projet envisagé par les HUS (20.000 m2 SDO) sont portés par une même volonté d’innovation et d’évolutivité.
Pour le pôle Petite enfance : il s’agit d’un véritable changement de paradigme, porté par une attention constante au « care » avec un choix pédagogique franc, dans une approche picklérienne, les différents groupes d’enfants étant désormais appelés à évoluer en âge dans le même espace, alors lui-même nécessairement évolutif, en format comme en aménagements intérieurs et mobiliers, tout en maintenant des repères spatiaux, les enfants bénéficiant des mêmes référents adultes.
Pour les espaces tertiaires : conscients des changements de paradigme affectant aussi les espaces tertiaires, marqués par le développement de nouveaux formats de travail et une forte charge « d’agilité » et transformabilité, les HUS ont naturellement souhaité :
– inscrire les relocalisations de services dans une optique d’espaces évolutifs tels que développés régulièrement aujourd’hui dans ce domaine ;
– développer un programme de « poumon tertiaire », qui pourra accueillir des besoins complémentaires, faire l’objet de locations …, dans une même optique de transformabilité et évolutivité.

Lancement
1 septembre 2021

Haut-lieu de l’écologie urbaine – Cloître des Récollets, Metz

AG Studio a été désignée par la ville de Metz pour la mission de programmation du Haut-lieu de l’écologie urbaine que la ville souhaite réaliser sur le site du cloître des Récollets.
La ville de Metz s’est affirmée depuis quatre décennies comme pionnière de l’écologie urbaine avec l’installation de l’Institut européen d’écologie, créé par Jean-Marie Pelt en 1971, sur le site des Récollets. Cette vocation ainsi initiée pour ce site patrimonial exceptionnel fut confirmée par la ville de Metz, notamment à travers l’installation de la Mission Développement Durable et Solidaire de la ville depuis près de deux décennies.
Berceau de diverses disciplines scientifiques aujourd’hui mondialement reconnues dans le domaine de l’écologie urbaine, de l’écotoxicologie, de l’ethnopharmacologie, Metz entend consolider le positionnement de ce lieu, à l’intersection des sciences humaines et naturelles, et accroître son rayonnement en offrant un cadre et des moyens spatiaux pertinents, structurants et fédérateurs, à la hauteur des enjeux, aux différents acteurs, partenaires et publics concernés.

Lancement
1 avril 2021

Lancement du Concours d’architecture pour la rénovation du Théâtre historique de Verdun

Grand Verdun Agglomération a retenu au mois de juin 3 équipes pour le concours pour la rénovation du Théâtre historique de la ville.
Bâtiment à la valeur patrimoniale affirmée, le théâtre a été édifié selon les plans de Paul Chenevier (1848-1923) architecte départemental et architecte de la Ville de Verdun. Le terrain choisi et la proximité de la Meuse obligèrent la réalisation d’une construction sur pilotis. Les travaux débutèrent en 1892 et l’inauguration eut lieu le 4 novembre 1893 en présence de Raymond Poincaré, alors ministre de l’Instruction Publique, des Beaux-Arts et des Cultes.
Copie réduite de l’Opéra Garnier dont Chenevier s’est librement inspiré, le théâtre verdunois a la particularité de présenter sa façade principale non pas sur une place urbaine comme c’est généralement l’usage, mais en balcon sur la Meuse et visible depuis les ponts et la berge opposée. Il est conçu selon la partition traditionnelle des théâtres à l’italienne pour produire des pièces de théâtre et des opéras. A l’origine, la salle peut accueillir 630 spectateurs, répartis sur quatre niveaux.
Ses aménagements techniques innovants valurent au théâtre de Verdun d’être souvent cité en exemple : éclairage par lampes à incandescence, jeu d’orgues implanté sur scène, chauffage à vapeur pour les corridors et la salle.
Le projet vise à rendre son lustre et rénover entièrement son équipement scénique ; il pourra ainsi s’ouvrir à une diversité d’utilisateurs et de pratiques du spectacle vivant (théâtre, one-man show, cabaret, gala danse, pratiques amateurs, …).
La désignation du maître d’œuvre est attendue pour la fin de l’année.

Concours
10 juin 2021

« Newer

Voir plus d‘actualités

Savoir-Faire

Un cabinet de conseils et d’études specialisé dans l’assistance à la Maîtrise d’ouvrage pour la definition des objectifs, le positionnement, la programmation d’institutions.

Découvrir notre savoir-faire